La sociabilisation : faire rencontrer d'autres chiens à son chiot

C'est une étape ESSENTIELLE de la vie de votre chiot, vous ne devez surtout pas la rater si vous voulez en faire un adulte bien dans ses pattes. Chiens, humains, bruits, tout va devoir y passer intelligemment.

#lasociabilisation

Pourquoi et à quel âge sociabiliser son chiot ?

La sociabilisation c'est quoi ?

Vous devez savoir que cette période de sociabilisation, d'imprégnation, ne dure que jusqu'à ses trois mois environ. Si vous récupérez votre chiot à ses deux mois vous n'aurez donc que 4 semaines pour travailler au mieux avec lui. C'est pour ça d'ailleurs que vous devez bien faire attention à l'endroit d'où vient votre chiot. Les deux premiers mois de sa vie sont essentiels, il ne doit pas avoir été retiré à sa mère trop tôt, il doit avoir eu la possibilité de découvrir le monde, différentes odeurs, différentes espèces etc.

 

Si vous avez récupéré votre chiot dans un élevage de qualité où l'amour des animaux est le mot d'ordre et non pas le business, une bonne partie du "travail" aura sans doute déjà été fait mais ce n'est pas pour autant que vous n'aurez plus rien à faire. Au contraire, si votre chiot n'a pas eu la chance de bénéficier d'une bonne sociabilisation les deux premiers mois de sa vie votre travail sera alors d'autant plus important.

Ici nous défendons le métier d'éleveur. Beaucoup d'options s'offrent à vous lorsque vous décidez d'adopter un chiot mais pour nous l'élevage reste le meilleur choix. Attention toutefois, l'élevage est un métier passion, vous ne devez pas choisir un élevage à la légère. Une visite des lieux avant l'achat du chiot est essentiel. Certains signes vous permettront de détecter si vous êtes dans un lieu sûr où l'amour des animaux domine, ou à l'inverse, si vous êtes tombé sur un businessman qui n'a pour unique but que de faire de l'argent.

Comment faire ?

Votre "job" à vous ce sera donc d'ouvrir votre chiot sur le monde en lui offrant un maximum de découvertes : que ce soit au niveau des odeurs, des lieux, des personnes, des chiens ou d'autres espèces. Lors de ses sorties votre comportement sera très important et déterminera la réaction de votre chiot face aux différents évènements et situations qui se présenteront à lui. Une mauvaise réaction, pourra en effet créer un trouble chez votre chiot. Malheureusement c'est trop souvent nous, humains, qui sommes à l'origine des peurs de nos compagnons. En voulant les surprotéger, en ayant peur pour eux, en ne les laissant pas faire leurs propres expérience vous risquez tout simplement d'en faire des chiots stressés et qui ont peur du monde ou de leurs congénères. Pour éviter tout ça vous devrez bien sûr prendre sur vous et savoir réagir face à la peur parfois injustifiée de votre chiot. A chaque problème sa solution, à chaque situation une manière de réagir...

Prenons un exemple concret : vous vous promenez avec votre chiot et vous apercevez au loin un gros chien détaché. Vous avez peur car vous ne le connaissez pas, alors que vous le voyez s'approcher de vous, vous décidez alors de prendre votre chiot dans vos bras afin d'éviter tout contact entre eux. En agissant ainsi, sur le coup, vous avez l'impression d'avoir pris la bonne décision, d'avoir protégé votre bébé... Mais faire ça c'est sans doute le pire service à lui rendre. En agissant de cette manière, vous envoyez en effet un très mauvais message à votre chiot. Parce que vous avez eu peur vous risquez de lui transmettre vos craintes et donc de lui faire développer des troubles qu'il n'aurait pas eu sans votre intervention comme par exemple l'agressivité.

Les sorties

Concernant les sorties, sachez d'abord que c'est ESSENTIEL pour votre chiot. Dans l'idéal il faudrait qu'il puisse se promener le plus possible, mais nous sommes bien conscient qu'avec le travail et la vie de famille personne ne peut passer son temps dans les bois. Pour le nombre, si on ne prend pas en compte les petites sorties pour le pipi et le caca, l'idéal serait de pouvoir sortir votre chiot deux fois par jour.

C'est lors de ces moments que votre nouveau compagnon sera confronté au monde extérieur et apprendra à gérer les différents événements auxquels il sera confronté. Nous vous vous conseillons d'ailleurs d'essayer au maximum de varier les lieux de vos promenades afin de multiplier vos chances de vous retrouver dans diverses situations. Essayez de croiser un maximum d'humains, de vélos, de joggeurs etc...

Pendant les quelques semaines que dure la période d'imprégnation l'idée c'est vraiment d'offrir un panel de situations différentes à votre chiot afin qu'il ne stresse pas plus tard face à une nouveauté.

Les sorties en ville

Pour apprendre tous les ordres nécessaires pour des sorties en sécurité, découvrez la méthode d'éducation en vidéo "Dresser Son Chien Comme Les Pros"

Les autres chiens

De la même manière, n'hésitez pas non plus à aller vous promener en ville avec lui, ainsi il s'habituera aux bruits des voitures, au fait de croiser des gens etc.  

Tant que vous n'êtes pas sûr de son rappel, ou que vous ne lui avez pas appris l'ordre "Pas Bouger" par exemple, promenez-le en laisse. Le but ici est qu'il découvre que les bruits et son environnement ne doivent pas l'effrayer ! Et vous avez un grand rôle dans cet apprentissage ! Par exemple, si une vitre se brise en faisant du bruit, que votre chiot a peur, ne le caressez pas, ne le prenez pas dans vos bras, ne sur-réagissez pas, sinon votre chiot assimilera le bruit à un danger... Et en aura peur pour le reste de sa vie... Comme un enfant, il faut le protéger des vrais dangers, mais lui laisser aussi faire son expérience ! 

Il est également très important que votre chiot rencontre d'autres chiots/chiens et qu'ils puissent jouer ensemble.

Chiot le risque qu'il se fasse attaquer par un chien adulte est minime, nous vous conseillons donc de laisser vos peurs de côtés de laisser votre bébé s'amuser avec d'autres compagnons à quatre pattes. C'est notamment lors de ces moments qu'il découvrira les codes canins, et les bons comportements à adopter avec ses congénères. Ces codes, même si vous accordez beaucoup de temps à votre chiot vous ne pourrez jamais les lui apprendre, il est donc important qu'il fasse ses propres expériences et erreurs.

Aujourd'hui votre chiot est bébé, il peut donc se permettre beaucoup plus de choses qu'un chien adulte, s'il "dépasse les bornes", s'il va trop loin et qu'il manque de respect à l'un de ses congénères, il se fera certes remettre en place mais cela sera plus impressionnant qu'autre chose. Si vous ne laissez pas l'opportunité à votre chiot de faire des erreurs et d'être remis à sa place, il risque de reproduire certains mauvais comportements une fois adulte, et là ce sera beaucoup plus dangereux pour lui.

Si jamais vous n'êtes pas rassuré n'hésitez pas à parler au maître de l'autre chien/chiot avant de laisser votre compagnon jouer avec le sien. Ne paniquez pas non plus à l'idée de détacher votre chien... Perdre son chiot en le détachant, voilà sans doute l'une des plus grandes craintes des nouveaux maîtres... Par peur, beaucoup préfèrent alors ne pas détacher leur chiot quand ils se promènent en forêt... Pourtant sachez qu'à 2 mois c'est sans doute l'âge auquel votre chiot risque le moins de partir seul à la découverte du monde... C'est d'ailleurs lors de ces sorties qu'il développera le mieux son suivi naturel... Outil qui facilitera grandement l'apprentissage du rappel. Cet ordre vous sera réellement indispensable au cours de la vie de votre chiot, car pour qu'il soit bien dans ses pattes il aura besoin de pourra évoluer détacher... Il aura besoin de liberté... .Vous aurez beau le sortir 1h par jour en laisse ce ne sera jamais pareil... En effet, la qualité de la promenade pour votre chiot et le ressenti seront différents  s'il est détaché ou s'il est attaché. Vous devez savoir qu'un chiot se dépensera d'avantage s'il se promène en toute liberté que s'il est tenu en laisse.

 

Vous ne devez pas oublier que votre chiot est encore un bébé, à 2 mois, il se fatiguera bien plus vite qu'à 6 mois. Il est aussi plus fragile. En fonction de son âge vous allez donc devoir adapter la durée des balades, le choix des lieux et surtout vous allez devoir apprendre à écouter votre chiot et à être attentif à ce qu'il vous dit. En effet, vous vivez encore avec un bébé, qui malgré la fatigue peut avoir du mal à s'arrêter et cela pourrait être dangereux pour lui. Ce sera donc à vous de dire stop et surtout de bien repérer les signes qui vous indiqueront que votre chiot est fatigué...

 

Avec un peu de temps et de bons réflexes vous verrez que votre chiot deviendra un adulte heureux !

Pour ne rien rater de la sociabilisation, les premières rencontres, les peurs, le comportement à adopter, les ordres nécessaires, les bons réflexes. Mais aussi tous les conseils et exercices pour démarrer sur de bonnes bases votre nouvelle vie avec votre chiot. Découvrez la méthode en ligne!

© 2019 by Eduquer son chiot.